Le résultat est surprenant. Tout d'abord, esthétiquement, c'est une pièce superbe, au dessin particulièrement étudié. Il ne gêne en rien la vue, ne génère pas trop de bruit aérodynamique et met tout le monde d'accord quand à l'orientation de la tête du snorkel. C'est vers l'arrière, evidemment, pour ne pas faire le plein de poussière. J'ai roulé sur des pistes pendant longtemps, et pourtant, le filtre restait propre. Autant que si j'étais resté sur la route. J'ai aussi du traverser des routes inondées dans le Var. Il n'y avait que les pompiers qui passaient dans le lotissement. J'étais le seul à pouvoir en faire autant. Je remercie Diego encore une fois et le félicite pour cette pièce qui remplit parfaitement son rôle, en y ajoutant l'esthétique, ce qui est rare.
Marc Lemiere